Mon matériel pour la photographie canine.

C’est une question qui revient souvent et si il est coutume de dire que le matériel ne fait pas le photographe, il faut bien avouer qu’il y contribue quand même beaucoup (Par contre, j’ai du vendre des organes pour m’équiper.)

Je vais donc vous faire un petit descriptif de mon matériel photo spécialement dédié à la photographie canine en extérieur.
Après j’ai aussi du matériel studio et du matériel dédié à la macrophotographie, mais ils ont peu d’intérêt dans le cadre de cet article.

Boitiers

Alors j’utilise deux boitiers sur mes shootings:

  • EOS 7D mkII pour la photo d’action (Capteur APS-C qui rallonge ma focale et une motorisation qui autorise des rafales à 10 images seconde)
  • EOS 5D mkIV que j’oriente pour le reportage et le portrait (Superbe boitier au capteur full frame, je fais aussi un peu d’action avec lui car il délivre du 7 images seconde et ce n’est pas non plus tout pourris)

Objectifs

J’en possède toute une floppée mais pour les shootings j’utilise principalement :

  • Canon EF 70-200mm f/2.8 L IS USM II pour la photo d’action principalement
  • Canon EF 100mm macro f/2.8 L IS USM pour la photo de portrait et l’action
  • Canon EF 85mm f/1.8 USM pour le portrait
  • Tamron SP 24-70mm f/2.8 Di VC USD G2 pour le portrait et les photos d’ambiance

Accessoires

Cartes mémoire

Avec les boitiers modernes, les fichiers produits sont très très lourds (Jusqu’à 100 méga par photo sur le 5D mkIV si on utilise le dual pixel) et une carte mémoire classique peut suffire si on déclenche pépère mais sitôt que l’on désire explorer la photo d’action (sportive) et que l’on est « obligés » d’utiliser le mode rafale, là ça se complique.
La vitesse d’écriture n’étant pas suffisante, le boitier ralenti après quelques photos car le buffer est surchargé et au lieu de délivrer du dix images secondes, il rame péniblement à du 2 ou 3 images secondes et la séance est foutue.

C’est la raison pour laquelle j’ai investi dans plusieurs cartes mémoires SDXC de chez SanDisk . Plus précisément les SDXC Extreme Pro 64Go U3 UHS-II Classe 10 qui sont certes très très très chères comparées à des cartes SD classiques mais qui délivrent réellement des performances en écriture et un confort sur le terrain très nettement supérieures.

Flashs

Alors je prend mes flashs et mes déporteurs radio avec moi par principe, au cas où, mais jusqu’ici il ne m’a pas encore été donné l’occasion de les utiliser hors studio. Je ne vais donc pas m’étaler une heure sur le sujet.
Ca peut être très utile pour déboucher les ombres en cas de contre-jour, mais en vrai j’évite simplement de me placer à contrejour lorsque je suis en shooting.

J’éditerai cet article si un jour je me met au strobisme.

Gadgets

Et comme je le disais au début de l’article, le matériel photo ne fait pas tout. Il y a aussi les petites techniques rusées pour attirer l’attention des modèles canins et qu’ils aient le regard attentif, les oreilles dressées, etc..

  • Un clicker . A utiliser uniquement si les maitres ne l’utilise pas au dressage pour ne pas perturber le modèle, il servira à attirer l’attention du chien .
  • Le pouet-pouet. Petit gadget qu’on peut retirer d’un jouet pour chien cassé et qui est lui aussi redoutable pour attirer l’attention du chien
  • Le pouet-pouet souffleur. C’est la même chose que le modèle à pression à la différence qu’on est sensé l’utiliser avec la bouche …. sauf que je n’ai jamais réussi. J’ai attiré l’attention du chien avec mes pathétiques prfffffft , mais pas avec un joli pouet.

Matériel et logiciels informatique

héééé oui…. faire de la photo numérique sérieusement implique obligatoirement l’utilisation d’un ordinateur puissant, d’un écran de qualité et de logiciels de post-traitement.

Ordinateur

J’utilise un PC de bureau Intel(R) Core(TM) i5-7600 CPU @ 3.50GHz, 3501 MHz. Vieillissant mais assez puissant pour du post-traitement

Ecran

J’ai investi dans un excellent écran Asus ProArt PA278QV qui embarque une dalle IPS de 27 pouces affichant une définition Quad HD de 2560 x 1440 px

Accessoires

Indispensable, la tablette graphique pour le post-traitement. J’utilise la Huion H610Pro V2 et elle fait super bien le job.

Logiciels

Le choix est difficile tant il en existe sur le marché. Des gratuits qui font plutôt pas mal ce qu’on leur demande et des payants qui sont déjà d’une toute autre qualité.
Pour ma part j’ai choisi des formules payantes, non pas que j’aime payer, mais on n’a rien sans rien. J’utilise donc:

  • Adobe Lightroom (LR) pour le classement, le tri, le post-traitement de base
  • Adobe Photoshop (PS) en complément de LR pour les traitements plus poussés, les retouches, la signature, le traitement par lot
  • Luminar AI pour m’amuser mais aussi pour sa gestion de certains paramètres à l’aide de l’intelligence artificielle.
  • Topaz Denoise AI pour retirer le bruit numérique à l’aide de l’intelligence artificielle là aussi.

Voilà c’est à peu près tout en ce qui concerne stricto sensu la photographie canine. 🙂

J’active les commentaires pour cet article, n’hésitez pas à me poser vos questions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :